Votre croissance

La croissance interne (ou organique) désigne la croissance de votre chiffre d’affaires par vos propres moyens en augmentant vos ventes en volume ou en prix. La croissance interne résulte donc de l’accroissement des vos moyens de distribution, production et de recherche grâce à vos propres ressources internes (ressources humaines, financières et techniques).

Dans cette perspective, nous pouvons vous assister dans l’acquisition de nouvelles machines, de nouveaux fonds de commerce, de nouveaux locaux, dans l’embauche de salariés ou encore afin de protéger vos inventions, votre savoir-faire ou tout simplement votre marque.

D’un point de vue pragmatique, notre objectif est de permettre la pérennisation de votre activité en apportant la sécurité juridique dont vous avez besoin dans vos rapports avec :

  • vos associés :
    • secrétariat juridique,
    • négociation, mise en place, rédaction, suivi et exécution de pacte d’actionnaires,
    • émission de titres privilégiés,
    • augmentation/réduction de capital,
    • exclusion, retrait d’associés,
    • expertise de gestion,
    • administration provisoire,
    • actes anormaux de gestions,
    • abus de biens sociaux,
    • détournement d’actifs.
  • vos bailleurs ou vos locataires :
    • négociation et rédaction de bail commercial,
    • congés,
    • commandements,
  • vos partenaires commerciaux :
    • acquisition immobilière,
    • contrat d’approvisionnement,
    • contrat de vente,
    • contrat de distribution exclusive ou sélective,
    • contrat de franchise,
    • concession de licence,
    • recouvrement de créance,
    • mise en place des conditions générales de vente,
    • contentieux commerciaux ou autre,
    • arbitrage,
    • médiation,
    • négociation et mise en place de moratoires,
    • procédures collectives, confusion de patrimoine, détournement d’actif.
  • vos banquiers et investisseurs :
    • emprunt classique,
    • financement structuré,
    • émission obligataire ou autres,
    • garantie du crédit,
    • crédit-bail,
    • lease-back,
  • vos salariés :
    • contrat de travail,
    • sanctions disciplinaires,
    • licenciement,
    • mise en place des institutions représentatives du personnel,
    • audit social.
  • les organismes étatiques :
    • contrôle fiscal,
    • contrôle Urssaf,
    • DGCCRF,
    • OFII,
    • Inspection du travail,
    • Recours en annulation, recours indemnitaire,
    • Procédures collectives.

La croissance externe consiste, à développer vos capacités et vos compétences en vous associant à d’autres entreprises.

Une stratégie de croissance externe permet un développement rapide de l’entreprise. Le rapprochement d’entreprise qui en résulte permet généralement la réalisation d’effet de synergie et l’augmentation rapide des parts de marché.

Sur le plan juridique, ce mode de croissance peut se réaliser par :

  • La prise de participation : la société A achète une partie de la société B
    • Due diligence,
    • Négociation et rédaction d’un share purchase agreement ou contrat d’achat d’action,
    • opérations de closing et réitération,
    • pacte d’actionnaires,
    • Offre publique d’achat,
    • Garantie de cours,
  • La fusion création : deux sociétés A et B fusionnent afin de créer une nouvelle société C
    • Traité de fusion,
    • Opérations de closing et réitération,
    • Structuration post fusion.
  • La fusion absorbtion : une société A rachète une autre société B qui disparaît juridiquement
    • Traité de fusion,
    • Opérations de closing et réitération,
    • Structuration post fusion.
  • L’apport partiel d’actifs : une société A achète à une société B une partie homogène de ses actifs
    • Négociation du périmètre d’acquisition,
    • Rédaction,

La croissance conjointe consiste à coopérer avec une ou plusieurs autres entreprises, tout en restant juridiquement indépendante. Chacune des entreprises engage une partie de ses ressources pour réaliser un projet commun.

Cette collaboration se matérialisera dans le cadre d’une alliance (en présence d’entreprises concurrentes) ou d’un partenariat (en présence d’entreprises complémentaires et non concurrentes).

La contractualisation est l’une des clés de réussite du projet commun.

Nous assistons nos clients dans toutes les étapes de leur projet de croissance conjointe :

  • Audit, due diligence,
  • Memorandum of understanding,
  • Contrat de coopération ou collaboration,
  • joint-venture agreement
  • création de filiale
  • structuration
  • suivi, exécution

La stratégie d’internationalisation permet d’accéder à de nouveaux marchés en bénéficiant des conditions avantageuses du pays d’implantation (fiscalité, réglementation …).

La stratégie d’internationalisation consiste s’implanter sur de nouveaux marchés étrangers selon les 3 modalités suivantes :

  • L’exportation
    • Contrats internationaux de livraisons de biens ou de prestations de services,
    • Contrat de distribution,
  • Le partenariat
    • Contrat de coopération commerciale,
    • Protection du savoir-faire,
    • Protection des brevets,
    • Protection des marques
    • Actions en contrefaçon
  • L’investissement direct à l’étranger :
    • Création d’une filiale,
    • Prise de participation,
    • Rachat d’une entreprise.